Inscrivez vous
aux alertes
Maeva Expat

Contacts utiles

Zéro déchet : en Polynésie aussi, on s’y met !

Emporter les restes de la soirée roulottes dans son Tupperware, refuser la paille en plastique dans son Maitai ou le sac en plastique à la caisse du magasin. Et si en 2020, on passait au zéro déchet ? C’est bon pour la Planète, notre santé et notre porte-monnaie : bref, c’est tout bénéf ! Mais n’allez pas croire qu’en Polynésie, on a trois trains de retard… Aujourd’hui sur Maeva Expat, on vous embarque à la découverte des bonnes pratiques et des initiatives locales en faveur du zéro pehu (déchet en tahitien)!

Un petit quizz, ça vous dit ? Devinez le poids des déchets ménagers par habitant chaque année aux Iles-du-Vent ? 265 kg (si vous êtes 4 ou 5 à la maison, on vous laisse faire le calcul !). Aïe. Et le pire, c’est que ça ne s’arrange pas avec les années. Alors vous allez nous dire : y’a qu’à recycler tout ça ! Problème : tout n’est pas recyclable et tout ce qui est recyclable n’est pas recyclé. Du coup, une grande partie de nos déchets part pour un aller simple au centre d’enfouissement technique de Paihoro à Taravao situé à la presqu’île de Tahiti. On peut faire mieux, non ? Pour réduire nos déchets il n’y a pas mille solutions : refuser, réduire, réutiliser, recycler et composter. Les 5 règles du zéro déchet. Et en Polynésie, les projets pour nous aider à adopter un mode de vie zéro déchet se multiplient !

Règle n°1 du zéro déchet : refuser les objets à usage unique. Bye-bye pailles, gobelets, couverts et autres sacs plastiques. Au fenua, le collectif Nana Sac Plastique se mobilise pour encourager les commerçants à ne plus distribuer de sacs plastiques en caisse (on vous en avait parlé dans notre premier article sur les initiatives écologiques au fenua). Et un restaurant du centre-ville de Papeete propose même à ses clients de se faire servir directement dans leur récipient (avec une ristourne de 50 francs au passage). Vous voyez que ça bouge en Polynésie!

Réduire ses déchets, ça se joue aussi quand on est aux commandes de son caddy. L’option la plus écolo pour remplir ses placards, c’est le vrac. Bonne nouvelle, on a désormais ça sur le territoire :  des épiceries spécialisées et des rayons de vrac dans les supermarchés où on peut trouver des produits alimentaires, ménagers et même des cosmétiques solides. Y’a plus qu’à commencer une collec’ de sacs en tissus réutilisables et de bocaux !

Maintenant si on vous dit que 60% des déchets dans nos poubelles grises pourraient basculer dans la poubelle verte ou être tout simplement évités ? Recycler, c’est une des bases du zéro déchet. Petit rappel qui ne fait pas de mal : tout ce qui est papiers, journaux, magazines, cartons, canettes en aluminium, bouteilles en plastique ou encore boîtes métalliques, c’est dans la poubelle verte. Autre option : déposer ses bouteilles en plastique et ses cannettes en aluminium dans une des machines à collecter proposées dans certains supermarchés du territoire (avec en prime, du cash back à dépenser en magasin).

Pour limiter le poids de ses poubelles, on peut aussi opter pour le compostage des déchets organiques dans le jardin. Des bacs à compost, on en trouve au fenua ! Et si jamais vous résidez à Pirae, un « fare compost » collectif a été installé sur le terrain de Matatevai.

Les déchets, on les trouve aussi dans la nature : les dépôts sauvages s’accumulent dans nos vallées à cause de l’incivisme de certains (merci les gens). Boîtes de jus de fruits, canettes de Hinano, barquettes de frites vides… Qui n’a jamais été fiu de voir des déchets abandonnés sur la plage, au fond du lagon ou dans les vallées pendant la randonnée du dimanche ? Non seulement ces encombrants et détritus polluent la nature, mais lorsqu’ils ne sont pas ramassés, ils peuvent créer des bouchons dans les cours d’eau pendant la saison des pluies au fenua. En plus des efforts réalisés par les communes, des sessions de ramassage sont donc régulièrement organisées à Tahiti et dans les îles par différentes associations, comme Nana Sac Plastique. Mais le nouveau format à la mode au fenua, c’est le « plogging » : comprenez, faire du sport tout en ramassant les déchets abandonnés dans la nature. C’est le cas notamment des Libellules de Moorea qui organisent chaque lundi des sessions de ramassage sur l’île sœur de Tahiti.

Vous vous sentez prêt à déclarer la guerre à votre poubelle de cuisine et à passer du côté green de la force ? Comme les familles qui participent au Défi Zéro Déchet (jusqu’au 28 mars 2020), découvrez tous les bons gestes à adopter pour une attitude écoresponsable ! Le tout, c’est d’adopter des éco-gestes qui ne vous compliqueront pas trop la vie (pour ne pas tout arrêter au bout de deux semaines) et de ne pas culpabiliser l’excès  : l’important, c’est le chemin parcouru. Et parce que se mettre au zéro déchet, c’est aussi limiter le gaspillage d’énergie, découvrez tous nos conseils pour réduire votre consommation d’électricité à la maison !