Inscrivez vous
aux alertes
Maeva Expat

Contacts utiles

La politique en Polynésie

L’actuel gouvernement de Polynésie française est présidé par Édouard FRITCH, président depuis le 12 septembre 2014 puis réélu en mai 2018 pour une mandature de 5 ans. Le parti au pouvoir est celui qu’il a fondé en 2016, le Tapura Huiraatira (couleur du parti : rouge et blanc), qui prône l’autonomie, c’est-à-dire le maintien du rattachement de la Polynésie à la France, dans le cadre de la loi statutaire dite Autonomie interne, votée en 1984 et qui a conféré à la Polynésie de plus en plus de compétences au fil de ses révisions depuis.

Les autres principaux partis politiques représentés à l’Assemblée de la Polynésie sont :

le Tahoeraa Huiraatira (couleur du parti : orange) fondé en 1977 et présidé depuis par Gaston FLOSSE, ancien président du Pays, qui a obtenu l’octroi de l’Autonomie interne en 1984, qui a dirigé la Polynésie pendant plus de 15 ans, et qui prône dorénavant un statut d’État associé à la France

le Tavini Huiraatira (couleur du partie : bleu ciel et blanc) fondé en 1977 présidé depuis par Oscar TEMARU, ancien président du Pays, qui prône le retour de la souveraineté aux Polynésiens, dans le cadre d’un partenariat négocié avec la France, et à l’issue d’un référendum d’auto-détermination, sur le modèle du processus institutionnel appliqué en Nouvelle Calédonie-Kanaky.

Basées à Papeete, les grandes instances de Polynésie se regroupent sur une rue : La Présidence du Pays et le Haut commissariat de la République en Polynésie, communément appelé le “haussariat”, qui tient le rôle de “préfet” de la Polynésie par rapport à la France.

Il est possible faire sa carte d’identité ou son passeport au haussariat, ainsi que dans certaines communes polynésiennes.

Toute personne de nationalité française peut voter aux élections polynésiennes.

Apprenez-en plus sur l’organisation et les membres de la Présidence de la Polynésie, les Services de l’État et les Institutions de la Polynésie française.