Inscrivez vous
aux alertes
Maeva Expat

Contacts utiles

Se déplacer

La Polynésie s’étend sur une surface de 5.500.000 kilomètres carrés, soit une surface aussi vaste que l’Europe. Elle se compose de 118 îles, dont 76 habitées. Il existe donc différents moyens de transports pour se déplacer au sein d’une même île, entre les îles et enfin entre les archipels.

1- Comment circuler ?

Les points kilométriques

Pour indiquer une adresse géographique dans les îles de Polynésie, il est utile de mentionner un “PK”, un point kilométrique.

Ces bornes marquent chaque kilomètre le long de la route du bord de mer. À Tahiti, le point 0 étant au niveau de la cathédrale située dans le centre-ville de Papeete, la capitale. Plus l’on s’éloigne de la ville, plus le “PK” est élevé, que ce soit par la côte Ouest ou la côte Est de l’île.

C’est donc un système de localisation unique en son genre pour se repérer ou donner rendez-vous à quelqu’un de manière approximative, l’idéal étant de compléter par un nom de rue, de bâtiment, de résidence ou du commerce le plus proche, et d’indiquer si la localisation est côté montagne ou côté mer, selon le côté de la route de ceinture de Tahiti où l’on se situe.

On trouve aussi en bord de route de plus en plus de panneaux indiquant le nom des servitudes (petites ruelles qui séparent les propriétés).

En soi, pour s’orienter, il n’y a qu’une seule route qui longe la côte tahitienne, la route de ceinture, et il n’existe pas de route traversière hormis celle prévue pour la randonnée, qui nécessite l’usage de véhicules 4X4, très répandus en Polynésie.

Les transports terrestres

À votre arrivée à l’aéroport, de nombreux taxis vous attendront pour vous déposer où vous le souhaitez sur l’île. En général, les pensions de famille ou les hôtels dans lesquels vous avez pu réserver une nuit proposent des services de navette aéroport A/R.

Par exemple, le tarif pour une course Aéroport – Centre-ville de Papeete est d’en moyenne 2.500 Fcfp (soit 21€) en pleine journée.

Consultez le site des syndicats de taxi de Tahiti et Moorea pour en savoir plus et connaître les tarifs en vigueur, encadrés par la législation locale.

C’est via un réseau de bus que les communes des îles de Tahiti et de Moorea sont desservies en transport en commun et en transport scolaire.

Retrouvez ici les horaires et tarifs à Tahiti en vigueur au 01/12/18 et ici la liste des professionnels du transport de personne de Polynésie.

Restez informés de l’évolution du réseau routier sur le site de la Direction des Transports Terrestres.

Au niveau des véhicules qui circulent sur les routes polynésiennes, vous pourrez rapidement observer qu’il y a en grand nombre des véhicules 4×4, en raison notamment de la géographie îlienne, ainsi que des inondations récurrentes en période de saison des pluies, qui peuvent noyer les moteurs des véhicules qui ne sont pas surélevés, comme les citadines Les 4X4  sont essentiels pour circuler en montagne, où sont situées de très nombreuses habitations et entreprises. Les côtes sont raides, les routes souvent mal entretenues, mais il faut bien se rendre chez soi ou à son travail.

Hors saison des pluies, pour une personne seule ou un couple, le scooter reste le moyen le plus agréable pour se déplacer à Tahiti et à Moorea. De préférence un 125 cm3 pour la puissance lors des montées précitées.

À savoir  : Aux Îles Marquises, le cheval reste un moyen de locomotion très utilisé pour le transport de marchandises de village en village dans les vallées peu accessibles autrement.

Les transports aériens

La compagnie aérienne intérieure locale Air Tahiti permet aux habitants et aux voyageurs de se déplacer d’îles en îles et d’archipels en archipels. Elle dessert la majorité des îles habitées de Polynésie. Elle est pour le moment la seule compagnie inter-île du territoire.

Consultez le site de Air Tahiti pour plus de détails : www.airtahiti.pf

Les transports maritimes

Pour se rendre dans les îles, il est aussi possible de prendre le bateau.

Pour se rendre sur l’île sœur de Tahiti, Moorea, 2 compagnies de ferry assurent la liaison de quelques kilomètres : Aremiti et Terevau. La majorité des habitants de Moorea travaillant à Tahiti, les traversées sont régulières et les ferrys peuvent accueillir entre 500 et 900 passagers (ainsi que des véhicules). La traversée dure entre 30 et 45 min selon le bateau pris. Les tarifs sont attractifs pour les scooters et les étudiants.

Chaque année, la liaison Tahiti-Moorea enregistre plus d’un million de passages.

Par exemple, le prix résident d’une traversée aller pour 2 adultes et un scooter revient à 3.320 Fcfp (soit environ 28€), et pour 2 adultes avec une voiture aux alentours de 6.500 Fcfp (soit environ 55€).

La compagnie Terevau assure aussi occasionnellement des traversées vers l’archipel des Îles sous le Vent.

Il existe également des compagnies qui assurent les trajets inter-archipels. Ce sont essentiellement des cargos de marchandises, le bateau étant le moyen de transport le moins cher et le plus grand. Certains cargos peuvent accueillir, moyennant paiement, des passagers en plus des marchandises à bord.

Retrouvez ici les noms et coordonnées des compagnies qui assurent des trajets inter-archipel et ici les trajectoires cartographiées par archipel.

Des bateaux de croisières assurent aussi des trajets dans le cadre d’un voyage organisé.

Obtenez plus de détails sur le site du Port Autonome de Papeete.

2- Où se loger en vacances ?

À moins d’avoir de la famille ou des amis pour vous accueillir et vous loger confortablement à peine arrivés sur le territoire, il est possible de se rendre dans une pension de famille.

Se rapprochant du principe du gîte, une pension de famille est un petit hôtel proposant des services de chambres, de repas en demi-pension et des activités.

C’est le moyen le moins coûteux pour se loger en vacances, à l’exception des campings mais il en existe très peu en Polynésie (le plus connu est le Camping Nelson à Haapiti à Moorea).

Trouvez votre pension de famille grâce au guide 2018-2019 de l’association et label Ia-Ora qui répertorie l’ensemble des établissements en pension de famille de Polynésie.

Les hôtels sont aussi très nombreux, toutes les gammes pour tous les goûts y sont représentées, surtout dans les îles de la Société. Retrouvez ici la liste des hôtels et pensions de famille du territoire.

Pour exemple sur Tahiti, une nuit en pension de famille revient environ à 10.000 Fcfp/ nuit (soit 83€) contre une nuit dans un hôtel étoilé à partir de 30.000 Fcfp/ nuit (soit 250€).

Pour les backpackers en quête d’immersion, le woofing est une méthode qui fonctionne sur certaines îles, notamment Moorea. Le but du woofing est d’échanger une nuit chez l’habitant contre un service ou un travail spécifique. C’est un rapport gagnant-gagnant pour le voyageur et l’habitant.

Des logements en Airbnb sont présents sur le territoire, notamment à Tahiti, Moorea et dans les Îles du Vent.

Pour Tahiti, faire apparaitre les PK pour donner une notion de distance, sinon faire 2 cartes