Inscrivez vous
aux alertes
Maeva Expat

Contacts utiles

Plongez à la découverte des récifs coralliens Polynésiens !

S’inscrire à la salle de sport, manger moins de firi firi le dimanche matin, se coucher plus tôt… Et si pour l’année 2020, on prenait plutôt des bonnes résolutions pour notre fenua (de toutes façons pour les autres ce sera râpé après le 15 janvier) ? Allez hop, sautez dans vos palmes, enfilez votre masque et ajustez votre tuba : aujourd’hui sur Maeva Expat on vous embarque à la découverte des récifs coralliens polynésiens (on vous parle aussi des initiatives locales pour les préserver).

Eau translucide, poissons qui se baladent sous vos pieds, corail de toutes les couleurs… Vous en aviez rêvé ? Vous y êtes ! Poissons-perroquets, poissons-demoiselles, poissons clowns, raies manta, requins, tortues… Que vous soyez plutôt branchés plongée ou snorkeling, le lagon polynésien va vous en mettre plein les yeux (avec en prime, une séance de sport gratos et la découverte d’un muscle ou deux dans vos mollets).


Si les récifs coralliens du fenua sont parmi les plus sains de la planète, avec en tête de liste ceux des Gambier, certains spots sont plus fragilisés. Aux Tuamotu par exemple, 30 à 50% des coraux ont récemment blanchi. Comprenez, plus de couleurs, plus de poissons autour (tout de suite moins sympa la sortie plongée). Et ces épisodes de blanchissement se sont multipliés ces dernières décennies. La faute à quoi ? La hausse des températures, l’acidification des océans, la pollution, la surpêche, le développement urbain… Bref, vous l’aurez compris, le réchauffement climatique, ça emballe pas vraiment les coraux. Ca les « stresse » (tout comme les coups de palmes, d’ailleurs). D’autant que les menaces naturelles des coraux, à savoir les  cyclones et les taramea (étoiles de mer mangeuses de corail), font déjà régulièrement des dégâts. Alors ok, les coraux « stressés » ont la capacité de se régénérer quand l’eau refroidit. Mais d’après le dernier rapport du GIEC, le corail serait voué à disparaître à horizon 2050 (c’est pas si loin que ça, hein ?). 20% des récifs coralliens dans le monde ont d’ailleurs déjà disparu. Pour bien comprendre, les récifs coralliens jouent non seulement un rôle essentiel dans la chaîne alimentaire, mais ils sont également un rempart naturel contre les vagues et protègent donc le littoral de l’érosion. Des tsunamis. Alors ça vaut (vraiment) le coup de se mobiliser pour les préserver.

La bonne nouvelle, c’est que les initiatives écologiques se multiplient au fenua. Faut dire qu’en Polynésie, on l’aime notre lagon : surf, va’a, pêche, fermes perlières, sans parler des nombreuses légendes polynésiennes autour de l’océan, y’a pas à dire, la mer est ancrée dans la culture polynésienne. Alors quand il s’agit de la préserver, on trouve du monde. Des associations comme Tamari’i Pointe des Pêcheurs, dont EDT Engie est partenaire, agissent pour préserver les récifs coralliens polynésiens. Les bénévoles plantent des boutures de corail dans des pépinières, avant de les réimplanter dans le lagon. Histoire que des plongées palpitantes, on puisse en faire encore longtemps. En parallèle, des pratiques polynésiennes ancestrales font leur grand come back depuis quelques années au fenua, comme le rahui. Un système qui interdit la pêche sur une zone précise du lagon et laisse donc le temps à la faune et la flore de se renouveler tranquillement (un système de jachère en fait). La méthode est plutôt efficace puisque dans ces zones, les poissons reviennent plus gros et plus nombreux.

Faire des efforts pour préserver notre fenua, ça nous concerne tous ! Chez EDT Engie, on a fait le choix de miser sur les énergies renouvelables : aujourd’hui 30% des besoins électriques de l’île de Tahiti sont assurés avec une énergie propre et renouvelable (25% d’énergie hydroélectrique et 5,2% d’énergie photovoltaïque).

Vous souhaitez vous aussi faire un geste pour la planète ? Agrandissez votre famille en adoptant un bébé corail (vous pourrez même lui donner un petit nom) pour participer à la mobilisation pour préserver les récifs coralliens du fenua, et retrouvez tous nos conseils pour faire des économies d’énergie chez vous en 2020 !