Inscrivez vous
aux alertes
Maeva Expat

Contacts utiles

5 sports (sympas) a pratiquer dans le lagon polynésien

Les baskets vous donnent des ampoules aux pieds ? Il fait un peu trop chaud dehors ? C’est compliqué avec le risque d’un come-back du COVID-19 au fenua ? A tous les allergiques au sport, on a de quoi vous extirper de votre canapé ! Va’a, paddle, surf… Aujourd’hui sur Maeva Expat, découvrez 5 sports (sympas) à pratiquer dans le lagon polynésien (et parfaits pour bouger tout en respectant les gestes barrière.

Initiez-vous au va’a, le sport emblématique du fenua 

Vous voulez muscler vos bras sans avoir à soulever de la fonte à la salle de sport ? Essayez le va’a (vous savez, la pirogue polynésienne) ! Véritable symbole de la culture locale, le va’a servait autrefois à voyager et à pêcher et à mener des campagnes guerrières. Aujourd’hui, c’est surtout un sport pratiqué par de nombreux Polynésiens. Qu’on rame en solo ou en équipe (coucou les aitos de l’équipe EDT Va’a), vous verrez le va’a, c’est carrément physique comme on dit ici. Et en plus de vous sculpter le corps, cela vous offrira un nouveau point de vue de l’île où vous ramerez, depuis le lagon.

Surfez les vagues de Tahiti et Moorea

Vous en rêviez en préparant la caisse maritime pour la Polynésie ? Les plus belles vagues du fenua n’attendent que vous ! Bon, on ne va pas se mentir : tenir debout sur la planche, ça s’apprend pas en un quart d’heure. Mais vous verrez, une fois que vous aurez chopé le truc, vous serez vite accro à la sensation de glisse (c’est pas un hasard si le surf est une vraie passion en Polynésie et que les premiers explorateurs découvrant le fenua témoignaient déjà de scènes de surf). Ah, et évitez de vous attaquer d’emblée à la « Mâchoire » de Teahupo’o (qui peut atteindre les 15 mètres de haut). Préférez plutôt les spots de Papenoo et Taapuna à Tahiti, ou Temae à Moorea.

Montez sur une planche de paddle !

Vous avez peur des vagues et vous chocottez à l’idée de monter sur une planche de surf ? Grimpez plutôt sur un paddle ! A mi-chemin entre le va’a et le surf, c’est le sport nautique idéal pour muscler ses bras, ses cuisses, ses abdos et travailler son équilibre (le tout pour tenir debout sur la planche, c’est de ne pas regarder vos pieds, sinon c’est le plouf assuré). Avec en bonus, une vue imprenable sur le fond du lagon !

Plongez à la découverte des fonds marins polynésiens

Aaah la plongée : le silence des profondeurs, les petits poissons qui tournicotent sous nos yeux, les couleurs des récifs coralliens polynésiens… Hé, c’est pas plus motivant que de courir sur un tapis à la salle en regardant des clips ? Non seulement vous allez travailler vos cuisses avec vos palmes mais en plus vous en prendrez plein les yeux en observant la faune sous-marine présente dans nos îles (notamment aux Tuamotu). Et puis y’a pas à dire, la plongée, c’est encore mieux qu’un podcast sur la relaxation pour se détendre. Vos photos feront l’envie de tous vos proches restés en France.

Chaussez vos palmes, masque et tuba

Les profondeurs c’est pas votre truc ? Vous êtes un chouia claustro ? Faites-vous une petite session snorkeling ! Comme pour la plongée, les palmes ça muscle. Et puis même en restant à la surface de l’eau, vous pourrez observer des poissons de toutes les couleurs, des raies ou encore des tortues.

Alors, vous êtes plutôt team surf, va’a, paddle, plongée ou snorkeling ? On en profite pour vous dire que quel que soit le sport que vous pratiquez, il est important de respecter les gestes barrières pour limiter le risque de propagation du COVID-19 au fenua. D’ailleurs, plutôt que de venir en agence pour gérer votre contrat d’électricité, payer votre facture ou faire votre auto-relève, optez plutôt pour notre notre site edt.pf ou notre plateforme téléphonique EDT INFOS CONSEILS au 40 86 77 86.