Return to site

Vivre à Tahiti (Polynésie française) : tu sais que tu es à Tahiti quand....Maeva Expat

Venir vivre à Tahiti, c'est venir vivre sur une île, mais c'est aussi découvrir un autre Monde..et tu sais que tu es à Tahiti quand :

1/ Se lever à 7h, c’est faire la grasse matinée,

2/ Tu mets le gros pull, le pantalon et les chaussettes dès qu'il fait moins de 25 degrés (et une doudoune si ça descend à 20°C),

3/ Tu dis « savates » au lieu de tong, « linge » au lieu de serviette, « tricot » au lieu de tee-shirt, « nana » au lieu d’au revoir,

4/ Tu lèves les sourcils pour dire « oui »,

5/ Une "roulotte" n'est pas une caravane mais un snack ambulant,

6/ Le tutoiement est une marque de respect !

7/ Le ori tahiti est ancré au plus profond de ton cœur et tu le pratiques dès que résonne un to'ere,

8/ Les trois plus grands évènements de l'année sont le Heiva, la Haiwaiki Nui Va'a et l'élection de Miss Tahiti,

9/ T'entends quelqu’un arriver à des kilomètres parce qu'il traîne les savates par terre,

10/ En sortant de chez toi, tu te cognes la tête à un régime de bananes qui mûrit,

11/ Tous les matins tu vas dans ton jardin chercher une fleur assortie à ton linge pour la mettre à ton oreille (tiare, hibiscus, frangipaniers…),

12/ L'odeur des égouts, ce ne sont pas les égouts (y en a pas), mais c’est papa qui ouvre son bocal de « fafaru ».... (fafaru : poisson ayant mûri dans l’eau de mer pendant 30 jours, ça fond dans la bouche et c'est délicieux, mais au premier abord ça pue aussi fort que tous les maroilles de la planète réunis),

13/ Tu te fais courser par des chiens pendant ton jogging (au mieux tu te fais aboyer dessus, si la clôture de la maison est bien faite),

14/ Tu rencontres une fille qui porte le même nom que la bière locale, Hinano (y'en a qui ont croisé des Guinness, Heineken ou Kronenbourg chez eux ?),

15/ Tu as un souci en public, tout le monde est prêt à te secourir,

16/ Tu vas surfer à « la mâchoire » (surnom de Teahupoo),

17/ Tu frimes sur la plage avec ton nouveau maillot de bain blanc (jusqu'à ce que le sable noir l'incruste jusqu'à la moelle...),

18/ La serveuse à la roulotte vient prendre ta commande en t’appelant : "Copain/Copine"!

19/ Tes amis sont "Ma sœur" ou "Mon frère", ou « Broz »,

20/ Tu peux taper la discute avec n'importe qui,

21/ Tout le monde s'appelle : « Jo ou Brad ! »,

22/ On te met du beurre et de la sauce barbecue avec ta portion de frites, comme aux USA,

23/ Il y a systématiquement de la mayonnaise dans ton casse-croûte,

24/ Tu prends une grosse suée pour décorer le sapin de noël sur ta terrasse, parce qu'il fait bien 32°C à l'ombre,

25/ Avec les pâtes, tu manges du riz,

26/ Tu rêves de fraîcheur au mois de décembre et que tu passes Noël à la plage,

27/ Les coqs chantent à minuit, en fait ils ne sont jamais fiu et gueulent en permanence, de jour comme de nuit, mais rapidement tu t’y habitues et ça ne te réveille pas,

28/ Tu manges avec tes doigts sans que ça ne gêne personne,

29/ Tu entends parler des servitudes et non pas des rues, et chacune porte le nom du premier propriétaire d'un terrain, mais comme c’est rarement marqué sur un panneau, tu ne trouves jamais ton chemin sans avoir demandé de l'aide,

30/ Au resto on te dit "t'as qu'à goûter" avec le sourire !

31/ La grande majorité des magasins sont fermés le vendredi dès 14h-15h à Papeete et ne rouvrent que le lundi matin,

32/ Tu vois le mutoï (policier municipal) faire le hangloose (shaka) à ses potes qui passent en voiture alors qu'il est de service et en uniforme,

33/ A l'approche du Heiva, tu entends les to’ere partout parce que les groupes de danse répètent un peu partout, terrain vague, parking, port, etc,

34/ Les mamies te sourient dans la rue ou au marché et t'appellent bébé comme si t'étais leur mo'otua (petit-enfant),

35/ Tu discutes avec une mama dans le truck et que rien qu'avec ton nom, elle peut te citer toute ta généalogie et même qu'elle connaît toute ta famille alors que tu viens de la rencontrer il y a une minute,

36/ Tu entends des "OK alors" à toutes les réponses,

37/ Tu ne passes pas 2 heures à choisir des chaussures car tu es toujours en savates,

38/ Tu croises papa sur son scooter avec maman derrière et bébé entre les deux,

39/ T'as pas besoin de mettre la sono, les voisins la mettent pour tout le quartier,

40/ Ton voisin a fait venir Teiva LC et Gabilou, l'équivalent de Julien Clerc et Johnny Halliday, à l'anniversaire de sa femme, pour un concert privé dans son jardin,

41/ La chute de noix de coco est une cause de mortalité,

42/ Être "fiu" (ennuyé, fatigué, intraduisible…) est un mode de vie,

43/ Même sans rien faire de la journée, tu prends six douches froides tellement il fait chaud, en saison des pluies,

44/ Tu arrives au fenua avec le sourire et tu repars en pleurant,

45/ Tu entends toutes les chansons françaises des années 70 aux années 2000 remixées sur des rythmes tahitiens et jouées au ukulélé,

46/ Tu regardes un spectacle de danse polynésienne et ça te procure des frissons,

47/ Tu fais tes courses pour la première fois et qu'une larme coule sur ta joue parce que tu encore habitué au choix des grandes surfaces françaises ou américaines (on s'y fait, on s'y fait),

48/ Tu dois te rendre à un rendez-vous mais que comme y a pas de noms de servitudes ni de GPS, tu gardes avec toi une feuille où tu as tout noté comme s'il s'agissait d'une chasse au trésor : après le magasin chinois grand mur gris prendre à droite, monter, au 2ème dos d'âne prendre à gauche, 1er palmier à gauche, 4ème maison à droite portail vert et chien méchant,

Avant d'entrer dans une maison tu enlèves tes savates,

49/ Tu en as marre du firifiri et du poisson cru du dimanche matin, alors tu vas manger un brunch au Méridien ou à l’InterContinental,

50/ À la roulotte, les portions de féculent et légumes forment des pyramides dans ton assiette et le serveur t'offre un doggy bag pour ramener tes restes chez toi (jeter le ma'a, ah non jamais),

51/ Tu vois des collégiens « chaper » les cours (faire le mur),

52/ Tu ne vas pas te baigner si l'eau est en dessous de 27 degrés,

53/ Tu as l'impression d'être en vacances dès que tu as posé les pieds à Moorea (située à 30 minutes en ferry de Tahiti),

54/ La totalité des chiens du coin hurlent à la mort quand ils entendent la sirène des pompiers qui se déclenche en pleine nuit par erreur,

55/ Tu vas chez le taote et non plus chez le médecin,

56/ Tu vois une super gonzesse de dos en train de pisser debout dans un fossé sur la route de ceinture, c’est un "raerae" (transsexuel),

57/ Tu entends le mot paï à la fin de toutes les phrases, "attends pai", "j'ai vu paï", "vite paï",

58/ Tu vois une église pleine à craquer à tous les offices et que les fidèles ont garé n'importe comment leurs voitures le long de la route de ceinture,

59/ En descendant de l'avion, tu as l'impression d'entrer dans un sauna,

60/ A la douane de l'aéroport, tu es d'abord accueilli par un joueur de ukulélé et une danseuse, avant de montrer ton passeport,

61/ Sur la route, tu vois plus de Vespa qu'en Italie et plus de Porsche qu'à Montpellier,

62/ Tous les mois un nouveau giratoire est installé, mais que les gens passent dessus, avec leurs 4x4,

63/ Tu tutoies tout le monde, tes profs, ton patron, même les gendarmes quand ils t'arrêtent pour vérifier ton alcoolémie,

64/ Tout le monde fait la bringue, dès le vendredi à 16h, et jusqu'au dimanche matin, sans arrêter de boire des bières,

65/ En rentrant de la bringue, tu manges un poisson cru au lait de coco, histoire de pas avoir la gueule de bois,

66/ Tu t'énerves tout le monde te dit "aita pe'ape'a Brad !" (pas de problèmes) ou "cool la vie copine !"

67/ Papeete est la seule ville, on dit : « on va en ville » que pour Papeete,

68/ Tous les jeunes savent surfer ou jouer de la guitare,

69/ Ça ne choque personne que tu sortes de chez toi en pareo,

70/ Naïvement la première fois que tu veux prendre le bus ou le truck, tu demandes à un Tahitien à quelle heure il passe et qu'il éclate de rire parce qu'un bus n'a pas d'horaires, et s'arrête où il veut et quand il veut car il n'y a pas ou peu d'arrêts de bus,

71/ Tes amis tahitiens t'appellent le ou la « popa'a » parce que tu as pris des coups de soleil et que tu es devenu grillé(e) (popa'a),

72/ Tu appelles toutes les personnes âgées « mamy » et « papy », même si tu les vois pour la première fois,

73/ Certains "raerae" (transsexuels) sont plus féminines que les vraies femmes, que personne ne s'en formalise et que tu en côtoies toute la journée,

74/ Tu te balades dans la rue et que tu croises des bandes de gars avec son leader portant le "bose" (haut parleur pour Ipod) et écoutant des remix très forts,

75/ 60% de la population possède un pick-up comme véhicule,

76/ Tu lis ton horoscope français et ton horoscope chinois, l'un à côté de l'autre dans la même revue (tu peux aussi les entendre à la suite à la radio ou à la télé),

77/ Un téléphone portable s'appelle un "vini" (oiseau)

78/ Les coqs traversent la route sous ton nez alors que t'es lancé à 80 km/h et que tu piles car ce n'est pas bien de tuer un tel ami, qui aime manger les cent-pieds dans ton jardin (ça t'évitera leur piqûre très douloureuse),

79/ Sur un trajet de 3 km, tu passes quinze dos d'âne et manques d'écraser six chiens en liberté.

80/ Tu te lèves tous les jours à 5 h et que la nuit tombe grand max à 18h30,

81/ Dès 7h, tu vois des jeunes manger un "casse-croûte hachis-frites-roquefort" (sandwich baguette, avec de la viande hachée, des frites et de la sauce au roquefort) et que tout le monde trouve ça normal,

82/ Tous les objets dont tu ne connais pas le nom s'appellent "mia",

83/ On te dit "passe un peu la best food!", ce qui signifie "donne moi la mayonnaise",

84/ Le maire de Papeete joue de l'harmonica avec son groupe de jazz à la Puromu Party que sa ville organise, que le président du Pays et son gouvernement participent au record du monde de ukulélé, que le leader indépendantiste écrit des chansons,

85/ Tu randonnes tranquillement dans la montagne et que tout à coup, tu croises une escouade de gendarmes en short qui font cramer des plantations de "pakalolo" (cannabis),

86/ Connaître la généalogie de tout le monde est un passe-temps national et que lorsque tu te balades avec un ami tahitien, il croise 10 cousins-cousines en une demi-heure,

87/ Ton voisin démarre sa débroussailleuse à 5 h du mat' un dimanche,

88/ Quelqu’un t’invite à déjeuner en disant "tama'a nous ?",

89/ Au bout de tous les chemins, tu lis sur une pancarte "Tabu, terres royales",

90/ Tu as trop bu tu n'es pas bourré, tu es "taero",

91/ Tous les matchs de foot de Ligue 1 et de Ligue des Champions sont diffusés en direct le matin entre 9h et 11h, quand tu travailles ou que tu fais la grasse matinée,

92/ Tu regardes le journal local de 20h à 18h30 en tahitien et 19h en français sur TNTV et vice-versa pour Polynésie Première,

93/ Tu dis “Tahiti” phonétiquement : “Ta-hi-ti” (le “h” est expiré),

94/ Tu dis “Pape’ete”, non pas “Papète”, mais Papè-è-té,

95/ Tu es allé au marché de Pape’ete au moins une fois le dimanche matin de bonne heure, vers 5h parce qu’à 9h tout est vendu,

96/ Tu connais Gabilou, Patrick Noble, Emma Terangi, Teiva LC, Manahune

97/ Tu ajoutes “ma” pour désigner un groupe, genre “chez Teva ma”,

98/ Tu te mets à l’ombre quand il fait beau,

99/ Tu pratiques le va’a (pirogue à double balancier) sur le lagon,

100/ Tu pars à l’étranger, dans les premiers échanges d’une discussion, tu es fier de mentionner “Tahiti”,

101/ Tu dis “jo” ou “ièèè” au début d’une conversation,

102/ Tu connais la plage de “PK18”, la plus belle plage de sable blanc de Tahiti,

103/ Tu connais “la route des collines” ou la “RDO”,

104/ Tu maîtrises le « pa'oti » pour un homme ou le « fa'arapu » pour une femme,

105/ Tu dis “tou-yo” au lieu de “tuyau” ou “houite” au lieu de “huit”,

106/ Tu es allé au moins une fois à Mo’orea, l'île sœur, et que tu sais que ça veut dire “Lézard jaune”,

107/ Tu connais le ma’a tinito et le chao men (plats locaux chinois NDLR),

108/ Tu sais que si tu parles de “demi” il ne s'agit pas de bière, mais d'une personne née d'un parent tahitien et d'un parent non tahitien,

109/ Tu sais que “farani”, c’est bien moins sympa que “popa’a” pour parler des français

110/ Tu organises un “tamara’a” quand tu fais la fête entre potes ou en famille,

111/ Tu sais que le petit déjeuner du dimanche est méga “sacré” et que tu vas chercher des “firi firi” pour accompagner ton poisson cru (au moins, mais tu peux faire encore mieux, avec du pua rôti),

112/ Tu connais le “pâté Armour”, tu l’étales sur ta demi-baguette de pain avec le couvercle de la boîte,

113/ Tu connais le “Punu Puatoro” et qu’avec le uru (fruit de l’arbre à pain pour nos touristes), c’est bon,

114/ Tu sais que les églises catholiques, protestantes, mormones, adventistes, sanito, de la communauté du christ (et même les témoins de Jéhovah) jouent un rôle fondamental dans la vie du peuple tahitien,

115/ Tu vois que les jeunes couples font des bébés très rapidement, mais ne se marient pas,

116/ la vente d'alcool est interdite le dimanche et chaque jour d'élection,

117/ Tu t'endors bercé par le bruit léger des vaguelettes du lagon

118/ les fleurs d'hibiscus sont énormes et que les vahine les portent à l'oreille

119/ Tu prends la vie comme elle vient, sans te stresser

120/ Quand tu cherches une information et que tu vas sur le groupe « Allo qui sait quoi »

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly