Return to site

Langue et culture polynésienne avec Maeva Expat

Dans la culture tahitienne et plus généralement polynésienne, les langues (reo maohi) sont porteuses de toutes les cultures du Fenua (la terre en tahitien, plus globalement, le Pays quand le mot "Fenua" est écrit avec une majuscule). Elles sont aussi diverses que nos îles.

Selon Louise Pelzer, linguiste et professeur à l'université de la Polynésie française, on distingue :

  • le reo tahiti, la langue tahitienne (archipel de la Société),

  • le reo mareva ou magareva, la langue mangarévienne (Gambier),

  • le reo nu’uhiva ou reo’enana (’enata) (Marquises),

  • le reo tuha’a pae (Australes) avec cinq variétés linguistiques,

  • le reo pa’umotu (parlé dans l’archipel des Tuamotu). On peut y distinguer sept groupes linguistiques.

Soit 15 groupes linguistiques différents !

Voici quelques expressions typiques (Merci à Olivier Bauer et aux éditions Au vent des îles) :

Aich : utilisé pour faire fuir les chiens

Aita : non

Api : neuf, nouveau "Après un lavage, ta voiture est tout api !"

Se baigner : se doucher

Baigner la mer : aller à la plage

Basse-poubelle (ou contre-bassine) : Instrument de musique formé d'une poubelle en plastique renversée, d'un manche à balai et d'une corde en nylon

Bébé-lala : pleurnicheur

Bonbon chinois : bonbon rouge, aigre doux, au tamarin

Brad : de l'anglais "brother"

Bringue : Fête traditionnelle avec ukulele et caisses de bière

Chappe école : sècher les cours

Château : maison en ruine, squat

Cocoro : zizi

Copain : "Hé copain, va plutôt acheter ton linge en face, c'est moins cher pai là-bas !"

...

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly