C’est reva pour la saison des pluies !

Devant la machine à café ou dans les rayons du supermarché, tout le monde ne parle que de ça en ce moment. La pluie !

Ça ne vous aura pas échappé, quand il pleut ici, c’est le déluge ! Des trombes d’eau ! Ouvrir un parapluie n’empêche pas d’être trempé et il n’est pas rare de croiser des personnes avec des serviettes de toilette sur les épaules. Local style. Alors non, la pluie tropicale n’a pas grand-chose à voir avec les épisodes pluvieux en métropole. Pendant la saison chaude, de novembre à avril, les averses peuvent être fortes et régulières. Non-stop pendant des jours, voire des semaines ! Et autant vous dire qu’avec le manque de pluie de ces derniers mois, les prochaines semaines pourraient être encore plus pluvieuses…

Et la pluie, c’est fiu.

Parce que le lagon n’est plus vraiment bleu. Qu’avec un rideau de pluie parfois tellement opaque, Moorea disparait du paysage. On est loin de l’ambiance lagon turquoise, cocotiers et sable chaud !

Parce que le linge s’entasse dans la corbeille. On guette le premier rayon de soleil pour courir à la machine à laver… Et quand le bip bip de fin de cycle retentit, il n’est pas rare que la pluie soit déjà revenue ! Ventilateur qui souffle sur le tancarville ou sèche-cheveux, pour ce qui est du linge qui ne sèche pas, chacun a sa technique ici !

Parce que quand il pleut, on se surprend à enfiler une paire de chaussettes (celle qui est normalement réservée pour l’avion). On s’impatiente du retour du soleil. Et quand il débarque juste après un épisode pluvieux, c’est le sau-na ! Une chaleur humide qui nous rend moite, même après une douche !

Et parce qu’en plus, on a l’impression de partager son canapé avec une famille de moustiques !

Mais la saison des pluies c’est aussi et surtout tout un lot de dangers à l’extérieur.

Éboulements, glissements de terrain, coulées de boue, caniveaux bouchés ou encore arbres déracinés, la liste est longue... Certaines rivières se retrouvent en crue, et pas seulement à cause des torrents de pluie. Mais aussi à cause de ce qui s’y entasse : tronc d’arbres, électroménager obsolète...

Au-delà du problème de curage, il faut dire que l’aménagement urbain n’est pas tout à fait opérationnel pour affronter les épisodes pluvieux. Les routes sont vite endommagées par les intempéries. Au volant, on slalome entre les nids de poules, les branches d’arbres et les gros blocs de pierre tombés sur la route ! On se rend compte souvent aussi que nos essuie-glace ont brûlé à petit feu le weekend sur le parking de PK18. Et sur la RDO, les matins d’averses, on a le sentiment d’être pris au piège d’une opération escargot géante !

Et puis il y a des épisodes de pluie plus violents que d’autres. Comme en janvier 2017.

Crédits : Facebook Heidi TEVERO

De nombreuses familles se sont retrouvées sans toit, leurs maisons emportées par les inondations. Des logements privés d’électricité. Des établissements scolaires fermés. Les routes étaient sous les eaux, parfois même coupées. L’eau s’était invitée sur le tarmac de l’aéroport et le centre-ville de Papeete ressemblait à une piscine géante (mais marronnasse) ! Bref, les pieds dans l’eau, mais pas comme sur la photo qui vend du rêve aux copains de la métropole sur Instagram.

Crédits : Facebook BENS TAHITI

Crédits : Stéphane GELIMA

De décembre à mars, le risque cyclonique existe en Polynésie.

Vous savez, ces gigantesques tourbillons qui emportent tout sur leur passage. Sachez qu’en cas de cyclone, il y a un risque d’être privé d’électricité. Donc en novembre, on fait comme la fourmi : des réserves en conserves, en bouteilles d’eau ou encore en biscuits. On s’équipe avec un éclairage à piles et du matériel de premier secours (pansements, alcool, etc.). Et une radio pour rester connecté (même sans Internet). Mais pas de panique, si de longs épisodes de pluie sont à prévoir, Météo France a indiqué un risque cyclonique faible pour cette année (risque modéré sur les Australes) !

Pour votre sécurité préparez-vous à la saison cyclonique ! Pendant le cyclone, pensez à couper le courant et à signaler les poteaux cassés et les fils tombés après le cyclone.

Nos conseils pendant la saison des pluies

Pour votre sécurité pensez à élaguer vos arbres ! Si les branches de l’arbre touchent les fils électriques, vous risquez de vous électrocuter. Afin de maintenir une distance de 4 mètres avec les réseaux électriques, élaguez vos arbres.

Que faire en cas de panne d’électricité ? Notre service dépannage intervient 24 heures /24, 7 jours /7 pour rétablir le courant de manière efficace et rapide. Certaines pannes ne nécessitent pas l’intervention d’EDT ENGIE, comme les coupures pour travaux programmées ou encore un dysfonctionnement dans votre installation intérieure.

Mais la saison des pluies, c’est aussi une période de fruits en abondance et de beaux arcs-en-ciel. Alors comme on dit ici, cool la vie copine !

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OKSubscriptions powered by Strikingly